Les syndicats espéraient une convergence des luttes à l’occasion du 1er mai. Finalement, ils n’étaient que 250 personnes rassemblées devant la bourse du travail avant le départ du cortège boulonnais.

 “Il n’y a pas beaucoup de monde, alors qu’il fait beau. Les gens devraient être dans la rue” regrette un des manifestants. Malgré la mobilisation décevante, le défilé a réuni comme cheminots, retraités, étudiants, salariés du public et du privé, venus “en souvenir du combat des anciens”, ou “pour protester contre la politique du gouvernement”. Le cortège est parti à 10h de la bourse du Travail. Après un parcours dans les rues du centre-ville, le défilé devait se terminer place Dalton, en fin de matinée.

X
X