Le sous-préfet de Boulogne utilisera tous les moyens en sa possession pour éviter les accidents samedi. Alors que de nombreuses actions sont prévues ce samedi pour protester contre la hausse des prix du carburant, le ministre de l’Intérieur a haussé le ton, hier : il prévient qu’aucun blocage total ne sera toléré et que les manifestations doivent être déclarées en sous-préfecture. Dans le Boulonnais, le sous-préfet a indiqué que la police et la gendarmerie seront mobilisées car “il y a un certain nombre de règles à respecter pour fluidifier la circulation”.

La plupart des blocages n’ont pas été déclarés officiellement en sous-préfecture. Selon la loi, il s’agit donc de manifestations illégales. Hier, le gouvernement a déclaré qu’aucun blocage total des routes ne serait toléré. Dans le Boulonnais, le sous-préfet Jean-Philippe Vennin prévient qu’il va mobiliser les forces de l’ordre pour éviter tout accident :

Sur le Boulonnais, les gilets jaunes ont prévu de bloquer le rond-point de Leclerc, à Outreau, le rond-point de Nausicaà à Boulogne, et le rond-point de la zone Mont-Joie, à St Martin Boulogne, à partir de 7h du matin, samedi.

X
X