Pour 80 euros, les restaurateurs boulonnais peuvent améliorer la vie des non voyants et déficients visuels en s’équipant d’une carte sonore. La jeune chambre économique du boulonnais en fait la promotion. Une action citoyenne initiée à Saint-Omer et qu’elle mène bénévolement.

Explications du fonctionnement de la carte sonore par Hélène Hau, directrice du projet national

Tous les restaurateurs boulonnais intéressés, peuvent envoyer un mail àbouco@jcef.asso.fr ou se rapprocher des trois établissements déjà adhérents à Boulogne: “La table de Nicolas”, le “Kawa Coffee” et le restaurant du casino Partouche.

X
X