Accusée d’avoir aidé un migrant à passer en Angleterre, Béatrice Huret a été reconnue coupable… mais elle est dispensée de peine ! C’est la décision rendue ce soir par le tribunal de Boulogne. Quatre personnes comparaissaient pour aide à l’entrée et à la circulation d’étrangers en situation irrégulière. Sur le banc des accusés, tous les regards étaient tournés vers Béatrice Huret. Cette habitante de Wierre-Effroy, ancienne militante FN, était tombée amoureuse de Mokhtar, dans la Jungle de Calais. Après l’avoir hébergée pendant un mois, elle avait acheté un zodiac. En juin 2016, cet iranien avait utilisé ce bateau de fortune pour traverser la Manche et rejoindre l’Angleterre.

Pendant toute la durée du procès, Béatrice Huret a expliqué qu’elle avait fait ça par amour, et qu’elle n’avait pas touché d’argent. A l’annonce du verdict, elle avait forcément le sourire.

Un autre homme était aussi à la barre pour avoir conservé les bateaux de fortune dans son garage, à Dannes. Il a également été dispensé de peine. En revanche, les deux derniers prévenus, poursuivis également pour aide à l’entrée et à la circulation d’étrangers en situation irrégulière, ont été condamnées. Six mois de prison avec sursis pour la Ghislaine M. et 3 ans dont 20 mois ferme pour Mohammad G. 

X
X