© Delta FM

Alors que les migrants sont de plus en plus nombreux dans les dunes du Boulonnais, l’Etat étudie la possibilité de financer des bras supplémentaires pour ramasser les déchets, effacer les traces de leur passage, et préserver les espaces naturels.

Ces derniers jours, les migrants sont de plus en plus nombreux à tenter de traverser la Manche au départ de Wimereux ou d’Ambleteuse. En attendant d’embarquer sur des navires de fortunes, les réfugiés se cachent dans les dunes de la Slack ou au niveau de la pointe aux oies. A Wimereux, la ville est obligée de mobiliser des agents municipaux pour récupérer les bateaux pneumatiques et les déchets abandonnés sur le sable. Le maire, Jean-Luc Dubaële, avait demandé des moyens supplémentaires pour faire face à la charge de travail. L’Etat devrait l’aider en apportant un soutien humain et logistique.

Ecoutez la sous-préfète, Dominique Consille, au micro Delta FM

 

La sous-préfète qui indique aussi que des mises à l’abri sont également proposés aux migrants qui le souhaitent.

X
X