Venir visiter Boulogne, Wimereux ou Hardelot, c’est bien. Venir visiter l’ensemble du territoire boulonnais, c’est mieux ! Et c’est d’ailleurs ce que font la plupart des touristes. Du coup, les offices de tourisme s’adaptent. Depuis le 1er janvier, ils ont fusionné pour former un super office de tourisme intercommunautaire. Concrètement, ça ne change pas grand-chose pour les visiteurs. Les bureaux d’accueil de Boulogne, Le Portel, Equihen-plage, Wimereux et Neufchâtel-Hardelot existent toujours. Par contre, plutôt que d’avoir leurs propres brochures touristiques, ils auront tous la même. Et elle fera la publicité des 22 communes de l’agglomération !

Aujourd’hui : fini de jouer chacun de son côté. Désormais il faut travailler ensemble pour essayer de faire venir un maximum de touristes. Ça paraît logique, car quand un visiteur vient en vacances à Boulogne, il ne reste pas seulement à Boulogne, il visite aussi les villes autour. Les explications avec Valérie Rioust, l’ancienne directrice de l’office de tourisme de Boulogne :

X
X