Quatre jours après le tragique accident qui a coûté la vie à quatre personnes sur l’autoroute A16, la police effectue ce mardi après-midi des constatations supplémentaires. L’autoroute est coupée à la circulation sur la portion de l’accident, une déviation est mise en place.
 
Les véhicules qui empruntent l’autoroute A16 entre Calais et Boulogne ce mardi après-midi vont devoir lever le pied en arrivant à hauteur de Bonningues-lès-Calais. L’axe est entièrement coupé à la circulation sur 400 mètres, entre les PR 72+550 et 72+200.  
 
La police est présente pour effectuer « des constatations complémentaires pour les besoins de l’enquête » indique Patrick Leleu, procureur adjoint au tribunal de Boulogne-sur-Mer, tout en précisant qu’il ne s’agit pas d’une reconstitution. « Les policiers vont notamment effectuer des mesures et rechercher des traces éventuelles de freinage » indique le Parquet.
 
L’accident survenu vendredi soir a été provoqué par une voiture à contresens dont l’automobiliste avait refusé de se soumettre à un contrôle de police. Les trois occupants sont morts dans la collision. Un adolescent de 16 ans, qui se trouvait dans la voiture percutée de plein fouet, a également été tué sur le coup, et trois autres personnes ont été grièvement blessées. Ce mardi matin, le pronostic vital de l’un d’entre eux était toujours engagé.

X
X