Une centaine de salariés rassemblés devant l’entreprise SBE cet après-midi à St Léonard. Ils protestaient contre la souffrance au travail et la pression mise par la direction. La CGT de l’entreprise dénonce un climat social « désastreux » et réclame la démission de la responsable des ressources humaines. Une nouvelle manifestation est prévue demain, à 11h30, pour soutenir une employée convoquée par la direction. Le syndicat soupçonne les dirigeants de vouloir la sanctionner parce qu’elle a témoigné devant la sécurité sociale contre la DRH pour soutenir un collègue. Sollicitée, la direction n’a pas souhaité répondre à nos questions.

L’entreprise, spécialisée dans la réparation de téléphones mobiles et d’électroménager, comptait 830 salariés en 2014. Aujourd’hui, ils ne sont plus que 440. Une diminution due à un déclin de l’activité… mais pas seulement, selon les syndicats. La CGT indique que 90 personnes sont parties en rupture conventionnelle ces 3 dernières années. Selon Bruno Degrave, délégué syndical CGT, la direction de l’entreprise « abuse de son pouvoir » :


X
X