La scène s’est déroulée ce mardi matin sur l’A16 au niveau du péage d’Herquelingue, dans le Boulonnais. Les migrants, évacués du camp de Grande-Synthe tôt dans la matinée, étaient transportés vers des centres d’accueil au nord de la Loire. Ne voulant pas quitter la Côte d’Opale, ils ont menacé de mettre le feu aux deux véhicules. Dans l’un des bus, les migrants ont même brisé le double vitrage intérieur. Un important dispositif de secours et de forces de l’ordre a été déployé.

Peu avant midi, 5 individus, identifiés comme les fauteurs de trouble, ont été sortis d’un des bus et menottés en vue de leur interpellation. Le sous-préfet de Boulogne sur Mer est sur place, et devrait s’exprimer en fin matinée.

X
X