On capture de plus en plus de rats musqués dans le marais.

Dans le marais audomarois, la lutte contre le rat musqué a pris une nouvelle dimension !

La stratégie a évolué : d’un piégeage à la demande on est passé à un piégeage intense pour maintenir une pression constante sur cette espèce invasive qui menace les berges, et donc les terres cultivables du marais. La brigade de piégeurs compte désormais 4 agents au lieu de 2 et de nombreux piégeurs volontaires viennent compléter leur action.

Une stratégie qui porte ses fruits. On a capturé 2,5 fois plus de rats musqués en 2020 dans le marais qu’au cours des années précédentes.

 

Et cette bonne stratégie continue de porter ses fruits cette année. En 2020, le taux de réussite était de près de 14%, soit une capture pour 7 relevés de piège. Pour le premier trimestre 2021, il est passé à 18%.

X
X