Le président François Motte a présenté le bilan de l'année 2021 de SOPHIE à la presse. (© Delta FM)

L’agence d’attractivité économique SOPHIE a présenté son bilan de l’année 2021.
Après une année 2020 éprouvante marquée par l’arrivée de la Covid, 2021 devait être l’année d’un nouveau départ pour SOPHIE. Pourtant, cela commence mal, en février, l’un de ses deux cofondateurs historiques, la CCFI, décide de quitter le navire après plusieurs désaccords avec l’agence audomaroise. SOPHIE est fragilisée, mais son président François Motte reste confiant, comme il l’a dit lors de la présentation du bilan de l’année, il préfère : « voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide”.
Dans cette période trouble, l’agence a pu compter sur le soutien de la CAPSO et de la CCPL. Ayant perdu l’un de ses cofondateurs, le périmètre de travail a été réduit, ce qui finalement a permis à SOPHIE de gagner plus de 13 dossiers par rapport à 2020.
L’agence va fêter son sixième anniversaire dans les prochaines semaines et compte bien rendre le territoire audomarois toujours plus attractif pour les entreprises après une année 2021 jugée finalement positive par son président François Motte. Lors de la présentation de son bilan, l’agence a également annoncé avoir un budget de 560 000 euros pour l’année 2022.


X
X