Une dispute entre voisins qui se solde par un coup de pelle… Ça s’est passé à Seninghem il y a un an et demi. Une querelle de voisinage qui s’est terminée hier au tribunal correctionnel de Saint-Omer.

C’est une banale dispute entre voisins qui aurait pu tourner mal. En septembre 2017, une dispute éclate entre ces deux hommes, qui entretiennent des relations compliquées. Alors que le plaignant rentre chez lui, il constate que son voisin est en train de déplacer un tas de gravats devant son domicile avec une pelle… Une dispute éclate, le plaignant commence alors à filmer son voisin, ce dernier s’approche et lui assénera un coup avec la pelle.
L’enjeu du procès n’était pas de déterminer qui avait tort ou raison au sujet du tas de gravats, mais bien de savoir si l’accusé avait oui ou non frappé son voisin avec sa pelle. Il l’a toujours nié, mais sa version a changé à plusieurs reprises, contrairement à celle de la victime.
A la barre, l’accusé explique, pour se défendre, que c’est un coup monté de son voisin, que celui-ci était déjà blessé avant l’altercation. Il invoque un complot contre lui.
Une version qui ne convaincra ni le parquet, ni la juge qui s’appuient sur plusieurs éléments. Une incapacité totale de travail de 6 semaines pour la victime. Et la vidéo dans laquelle on voit l’accusé s’approcher avec la pelle entre les mains et la lever. Il a donc finalement été reconnu coupable.

Il a été condamné à 8 mois de prison avec sursis et mise à l’épreuve pour une durée de 2 ans, avec une obligation de soin, une interdiction de rentrer en contact avec la victime et une obligation de réparer les dommages.

0%
X
X