© Police Nationale - Commissariat de Saint-Omer

On vous parlait en début de semaine sur Delta FM d’un trafic de drogue mis à mal le 6 octobre à St Omer au niveau de l’avenue Charles De Gaulle. Un jeune homme a été surpris en pleine vente de drogue devant un hôtel par la brigade police secours « J1 ». Une perquisition d’une chambre de l’hôtel est aussitôt menée par la brigade des stupéfiants de Saint-Omer qui interpelle deux autres individus en train de préparer des doses. Sur place, les forces de l’ordre saisissent 170g d’herbe de cannabis, 41g d’héroïne et 1745€ en liquide. Les trois jeunes, âgés de 20 à 23 ans, ont été déféré au tribunal et condamnés à des peines de 8 à 12 mois de prison ferme et du sursis.

Au cours des investigations les policiers sont remontés jusqu’à la tête du réseau, un homme, habitant rue Jean Jaurès à Arques. Lors de la perquisition, l’individu n’était pas là, mais de la drogue a été retrouvée dans le logement : 2kg de résine de cannabis, 820g d’herbe de cannabis, 105 cachets d’ecstasy, 10g de cocaïne et 6.650€ en espèce. L’homme, en fuite, a été localisé le 11 octobre dernier. Il se cachait chez sa compagne à Lumbres. Il ne sortait plus, se faisait discret se sachant repéré… allant même jusqu’à se faire livrer ses repas. Il a été interpellé par la police. Lors de la fouille de sa voiture, un revolver d’alarme a été retrouvé, chargé. L’homme est déjà bien connu de la justice et des services de police, il a déjà été placé en garde à vue au printemps dans le cadre d’un autre trafic qui sévissait sur la place Saint-Jean à Saint-Omer. Il est aussi suspecté d’avoir alimenté un trafic démantelé en juin à Blendecques. Dans les deux cas, il n’avait pas été inquiété par la justice faute de preuve. Cette fois, il sera jugé le 11 janvier au tribunal de Saint-Omer, de même que sa compagne qui le cachait. Elle est poursuivie pour complicité de trafic de drogue. Tous deux ont été placés en détention provisoire en attendant le jugement. 

X
X