Le tribunal de Saint-Omer a reconnu mardi un habitant d’Eperlecques âgé de 65 ans coupable d’agression sexuelle imposée à un mineur de moins de 15 ans.  Le 14 juin dernier, il a embrassé sa petite voisine âgée de 9 ans sur la bouche, et a touché les fesses d’une autre petite fille de 11 ans. A la barre du tribunal, il a exprimé ses regrets et explique qu’il a eu des gestes déplacés. Il n’avait jamais eu affaire à la justice avant. L’homme a écopé de 10 mois de prison avec sursis.

X
X