La CAPSO s’engage dans un nouveau programme d’amélioration de l’Habitat. Depuis sa création en 2017, l’intercommunalité était engagée dans trois programmes différents. Deux d’entre eux se sont terminés au 31 décembre 2021. L’occasion de faire le bilan.

Le premier concerne le cœur de ville de Saint-Omer, le second le territoire de l’ex-Caso et le dernier le territoire de l’ancienne communauté de communes de Fauquembergues. On peut déjà faire un bilan de ces différentes opérations. Ces deux programmes ont ainsi permis la rénovation de 560 logements, 21 sorties d’insalubrités, 407 rénovations énergétiques et l’adaptation de 125 logements à la perte de mobilité. Sur le plan financier, ils ont généré plus de 10 millions d’euros de travaux, réalisés pour une grande majorité par des entreprises locales.

Pour ne pas perdre la dynamique en cours, la CAPSO a décidé de lancer un nouveau programme qui permettra, cette fois, de couvrir la totalité du territoire.

Il sera plus ambitieux, parce qu’il sera plus long. Il couvrira 5 années, de 2022 à 2026. Il s’appuie sur un parcours de la rénovation, qui va du Guichet unique d’information sur l’habitat jusqu’à la réalisation des travaux par l’artisan local. Il confirme aussi certaines aides spécifiques déjà mises en place, comme la prime de 1.000 euros pour l’adaptation des logements ou celle allant jusqu’à 6.000 euros pour les primo-accédants. Et enfin, ce programme ajoute de nouvelles primes : comme la prime pour la sortie de vacance de longue durée, la prime santé et sécurité qui permet aux propriétaires modestes d’obtenir une subvention pour résoudre des problèmes de plomb, d’amiante ou autre…

L’objectif du programme : la rénovation de plus de 1.000 logements en 5 ans, dont 950 pour des propriétaires occupants. Plus de 30 millions d’euros de travaux sont envisagés.


X
X