© Delta FM

18 mois de prison ferme, avec mandat de dépôt, c’est la peine prononcée à l’encontre d’un détenu de la prison de Longuenesse. Alors qu’il était en détention, il a harcelé son ex-compagne et mère de ses enfants… l’appelant plus de 1.700 fois en 2 mois et lui envoyant plus de 1.600 textos. Selon nos confrères de la Voix du Nord, il a aussi menacé de mort le nouveau compagnon de la jeune femme. Le prévenu, incarcéré pour des faits similaires, avait interdiction d’entrer en contact avec sa victime. Il a de nouveau été condamné.

 

X
X