Dans le marais audomarois, la situation s’améliore concernant la jussie… Pour rappel, cette plante invasive est extrêmement menaçante pour la biodiversité. Elle a été découverte dans le marais l’année dernière et un important chantier avait permis d’en extraire 25 tonnes. Depuis, la vigilance est constante et des chantiers sont régulièrement organisés pour contenir la situation. La lutte contre la jussie devrait continuer pendant 5 ans minimum.

Un important chantier pour éradiquer la jussie avait été mis en place avec 71 personnes mobilisées, pendant 5 jours de chantier. Au total, 25 tonnes de matière humide avaient été extraits du marais. Depuis, deux chantiers de moindre ampleur ont été réalisés pour la contenir. Et c’est encourageant. Albert Millot, technicien au parc naturel régional :

Moins d’une tonne de jussie devrait être prélevée dans le marais sur le chantier actuel. On vous rappelle que le transport ou la vente de la jussie sont interdits en France. Si vous voyez cette plante, n’intervenez pas et prévenez le parc naturel.

Un an après l’arrivée de la jussie, la situation est maîtrisée dans le marais audomarois
X
X