Un protocole de mise en œuvre a été signé au tribunal de Saint-Omer. (© Delta FM)

Dans l’Audomarois, trois bracelets anti-rapprochement vont permettre de protéger les victimes de violences intra-familiales. C’est un dispositif électronique qui détecte si un auteur présumé de violences conjugales se rapproche “trop” de la victime, dans la zone d’alerte ou de pré-alerte définie. Un protocole de mise en œuvre a été signé au tribunal de Saint-Omer. Il vient compléter d’autres dispositifs existants, comme le téléphone grave danger.

X
X