Luc Barbier et Gilbert Fichaux (© Delta FM)

A Saint-Omer, le collectif du Haut Pont a le soutien du maire. François Decoster va à nouveau interpeller VNF sur la situation de l’écluse du canal du faubourg. L’ouvrage doit rapidement être restauré, mais VNF refuse d’engager les 350 000 euros nécessaires. Au mieux, Voies Navigables de France est prête à céder l’écluse à la collectivité et participer à la réparation à hauteur de 20 000 euros, laissant ainsi la mairie ou la communauté d’agglomération payer le reste de la facture. Proposition rejetée par les élus et par le collectif du Haut Pont. Malgré la vétusté de l’ouvrage, le maire de Saint-Omer a par contre garanti aux habitants du quartier que le cortège nautique aura bien lieu l’an prochain.

L’écluse du canal du faubourg a urgemment besoin d’être restaurée. Sauf que VNF, propriétaire, ne veut pas investir les 350 000 euros nécessaires. Voies Navigables de France n’a qu’une proposition jugée inconcevable par les élus et les membres du collectif… Luc Barbier est l’un d’eux :

C’est la menace de voir le cortège nautique disparaitre qui a fait réagir les habitants du faubourg. Une pétition a d’ailleurs obtenu près de 2 500 signatures. D’autant que la situation dépasse la simple restauration de l’écluse. Gilbert Fichaux, du collectif également :

X
X