« C’est cher », « c’est guindé », « c’est pour les vieux », « il faut être bien habillé », « il faut s’y connaître »… Les clichés mènent la vie dure à l’art lyrique. Un constat qui a poussé la compagnie Miroirs étendus à imaginer un festival aux ambitions étonnantes, qui pose ses bagages à Tourcoing et dans l’Audomarois. L’événement s’intitule La Biennale Là-haut et proposera des dizaines de spectacles, de concerts, de récitals au théâtre de Saint-Omer, à la Chapelle des Jésuites, mais aussi à la salle Balavoine, à Arques, du 31 mai au 12 juin.

L’idée du festival : rassembler des artistes qui explorent toute la richesse et la diversité de la création lyrique pour une programmation qui rend fier Romain Louveau, directeur artistique de la compagnie Miroirs étendus.

 

Les temps forts de ce festival à Saint-Omer sont à retrouver sur le site de la Barcarolle.


X
X