Norddine Messaoud est mort le 22 avril dernier, volontairement fauché par une voiture rue d’Arras à Saint-Omer. Ce chauffeur routier, père de famille était un fan de moto. Et c’est la grande famille des motards qui lui a rendu hommage samedi. Parti du quai du commerce de Saint-Omer, le cortège a déposé des fleurs au lieu du drame puis s’est rendu à la société Deroo à Wizernes où travaillait Nordine Messaoud, avant un moment de recueillement sur sa tombe à Pihem.

Près d’un millier de motards était là samedi pour rendre un dernier hommage à Norddine Messaoud :

X
X