Un Algérien de 24 ans a été condamné hier pour soustraction de mineur et apologie publique d’un acte de terrorisme au tribunal de Saint-Omer… Actuellement en détention à la prison de Longuenesse, il a été condamné à 30 mois de prison dont 15 avec sursis. Compte rendu d’audience.

Tout a commencé en 2014… Ce jeune homme de 19 ans à l’époque, originaire d’Algérie et en situation irrégulière, rencontre sur internet une jeune fille avec qui il entame une relation. Problème : elle est mineure, âgée de 13 ans. A partir de ses 15 ans, elle commence à fuguer régulièrement pour le rejoindre, jusqu’à son interpellation en novembre 2017. Alors qu’il l’accompagne au planning familial à Saint-Omer, il est interpelé pour soustraction de mineurs. Et face aux policiers, il dit alors : “Vous les Français, Boum. Ça sera bientôt l’apocalypse”. Sur sa page Facebook, il a également partagé une photo montrant des soldats à Jérusalem avec le drapeau de Daech.
Il était donc jugé pour ces deux actes d’apologie du terrorisme, la soustraction de mineur, et également pour avoir fourni des fausses identités à la police au cours des dernières années. Pour se défendre, il explique qu’il n’a jamais forcé la jeune fille à le rejoindre. Une version similaire à celle de la jeune fille, présente au tribunal. Quant à l’apologie du terrorisme, il affirme qu’il ne savait pas que le drapeau sur la photo était celui de Daech, qu’il n’a rien à voir avec le terrorisme.
Une explication qui n’a pas convaincu le parquet, qui a rappelé que ce procès se tenait quelques jours après l’attentat de Strasbourg. Il a donc requis 30 mois de prison, dont 15 avec sursis et interdiction définitive du territoire français.

Des réquisitions qui ont donc été suivies par les juges. Il a été relaxé pour les propos tenus, mais condamné pour le reste.

X
X