La procédure de rappel à l’ordre existe depuis un an à Saint-Omer. Le principe : en cas d’incivilités, vous êtes susceptible d’être convoqué face au maire, à la commissaire de police et aux agents de la police municipale… Un dispositif qui se veut avant tout positif. En quelques mois, les 6 premières personnes qui ont fait l’objet de cette procédure en ont été fortement impactées.

C’est une convention signée entre la ville et le parquet qui a permis de mettre en place cette procédure de “rappel à l’ordre”. Une procédure qui démarre encore mais qui semble porter ses fruits. Sur les six personnes qui en ont fait l’objet, toutes ont été touchées. Elise Sirjacobs, la commissaire de Saint-Omer :

Une pédagogie qui fonctionne notamment car elle intervient tôt dans le parcours d’un individu. Nicolas Mayeur, chef de la police municipale de Saint-Omer :

Les mineurs peuvent également être convoqués, avec leurs parents, dans le cadre de cette procédure.

X
X