La procédure de rappel à l’ordre existe depuis un an à Saint-Omer. Le principe : en cas d’incivilités, vous êtes susceptible d’être convoqué face au maire, à la commissaire de police et aux agents de la police municipale… Un dispositif qui se veut avant tout positif. En quelques mois, les 6 premières personnes qui ont fait l’objet de cette procédure en ont été fortement impactées.

C’est une convention signée entre la ville et le parquet qui a permis de mettre en place cette procédure de « rappel à l’ordre ». Une procédure qui démarre encore mais qui semble porter ses fruits. Sur les six personnes qui en ont fait l’objet, toutes ont été touchées. Elise Sirjacobs, la commissaire de Saint-Omer :

Une pédagogie qui fonctionne notamment car elle intervient tôt dans le parcours d’un individu. Nicolas Mayeur, chef de la police municipale de Saint-Omer :

Les mineurs peuvent également être convoqués, avec leurs parents, dans le cadre de cette procédure.


X
X