Les victimes de cet artisan audomarois sont nombreuses (© Delta FM)

Six mois de prison avec sursis pour un quinquagénaire reconnu coupable d’escroquerie. Les faits se sont déroulés de janvier 2017 à septembre 2020 à Saint-Omer. L’Audomarois, en tant qu’artisan, promettait de fabriquer des meubles en bois, pour animaux notamment, et de les livrer. Mais malgré les acomptes, des clients situés partout en France n’ont jamais reçu leurs commandes ou ne l’ont reçu que partiellement. Au total, 11 personnes ont porté plainte. Pour justifier ces manquements, l’homme a pointé du doigt des problèmes avec les transporteurs ou des problèmes de santé. Il n’était pas présent au tribunal lors de son procès. Il a finalement été condamné et écope également de 800 euros d’amende.

X
X