Le lieu, ouvert en février, a été inauguré récemment. (© Delta FM)

A Saint-Omer, un nouveau lieu a été inauguré pour assurer l’accueil des personnes victimes de violences conjugales.

Il s’agit de “La Passerelle”, un dispositif de l’Association MAHRA-Le Toit. Au numéro 167, rue de Dunkerque, un accueil de jour accompagne les victimes. Le matin, l’accès se fait sans rendez-vous. L’après-midi, il est possible de voir une psychologue et une assistance sociale…

Il s’agit de “La Passerelle”, un dispositif de l’association la MAHRA-Le Toit, qui se situe dans le bas de la rue de Dunkerque, au numéro 167. Un lieu où on accueille toutes les victimes qui ont besoin d’un accompagnement, d’une écoute…

La passerelle est ouverte du lundi au vendredi 8 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h 30


X
X