Pour la tranquillité publique, la ville s’équipe de 12 nouvelles caméras s’ajoutant aux 73 déjà en fonction. La région va s’engager aussi a en placer dans la gare lorsque celle-ci sera rouverte. De même, la lutte contre les nuisances sonores s’amplifie, notamment aux abords des établissements de nuit, et les écoles seront sécurisées à l’aide de dispositifs anti-intrusion ou des portiers vidéo.

En matière de sécurité routière, la ville va accentuer les contrôles radars en ville. La police municipale en fait déjà une trentaine par an et les infractions les plus fréquentes sont les excès de vitesse sur les zones limitées a 30km/h. La prévention par les permis piétons et vélo à destination des enfants se poursuit, à laquelle il faut ajouter la prévention auprès des séniors, avec des rappels de conduite et du code de la route à la clé.

A Saint-Omer, un adolescent qui fait une bêtise pourrait bientôt se retrouver dans le bureau du maire. La ville va signer un protocole avec le Procureur de la République pour installer une procédure de “rappel à l’ordre”.
Les explications du maire François Decoster:

Ce dispositif fait parti des nouvelles actions de la ville de St Omer dans le contrat locale de sécurité pour 2017 – 2020. Contrat dans lequel est engagé l’Etat, les centres sociaux, la police municipale entre autre. La municipalité a définit des objectifs pour ces 3 prochaines années.
En voici les principales:

X
X