2ème jour ce jeudi au procès de Sullivan, ce jeune homme de 27 ans poursuivi pour des violences ayant entrainé la mort de son beau-père en mars 2015 à Saint-Omer. Hier, la cour a découvert la personnalité violente de l’accusé, sa dépendance au cannabis… mais aussi ses regrets. Il a plusieurs fois présenté ses excuses à la famille de la victime, affirmant avoir seulement voulu défendre sa mère face aux coups de son compagnon. Après le témoignage du médecin légiste hier, aujourd’hui place aux psychiatres et psychologues, ainsi qu’aux policiers ayant été appelé le soir du drame. Le verdict est attendu demain. L’accusé encourt 15 ans de réclusion criminelle.

Sullivan est jugé pour avoir fait une clé de bras au compagnon de sa mère en mars 2015 dans un appartement de Saint-Omer. Un geste qui a privé la victime d’oxygène entrainant son décès. Hier, les débats sont revenus sur les faits, sur les violences entre les 2 conjoints, et sur la personnalité de l’accusé. Compte-rendu d’audience :

X
X