Aux Assises de Saint-Omer, le procès en appel de Rédoine Faïd est maintenu. L’As de l’évasion est en grève de la faim et de la soif. Il refuse d’être extrait de sa cellule. Son état de santé l’empêche de se défendre clament ses avocats qui ont demandé le renvoi. Renvoi qui, après des heures de débats, été refusé par la présidente du tribunal. Elle a décidé de passer outre la présence du principal acteur du braquage d’un fourgon il y a 7 ans dans le Pas de Calais. Trois autres accusés comparaissent dans cette affaire et ils sont présents. Le procès doit durer 3 semaines.

Hier, il y avait des dizaines de policiers et de gendarmes autour ET dans le Palais de Justice. Une sécurité d’un très haut niveau. Redoine Faïd, rejugé avec 3 autres accusés pour le braquage d’un fourgon blindé en 2011, est considéré comme un as de l’évasion. Une surveillance « inutile » puisqu’il a refusé de venir. Reportage :

Reste à savoir si l’important dispositif de sécurité sera maintenu. Hier soir, aucune autorité n’avait de réponse à cette question. On rappelle que les rues Dupuis et des Tribunaux sont interdites de stationnement et avec une circulation limitée.

X
X