Dès 6h30, les soignants mobilisés ont distribué des tracts pour dénoncer le manque de moyen. Une manifestation à l’appel de FO et la CGT pour répondre au mot d’ordre national pour protester contre une dégradation des conditions de travail et le manque d’effectifs d’infirmières et d’aides soignants dans les maisons de retraite publique. Et l’EHPAD audomarois ne fait pas exception selon les syndicats.

Il y a à l’EHPAD 120 résidents pour 80 soignants. On est donc loin du taux d’encadrement d’un occupant pour un soignant prévu par le plan solidarité grand âge. Et cela se ressent au niveau des patients. Grégory Renaux, secrétaire local FO :

X
X