Les agents de la ville de Saint-Omer sont aussi mécontents… Ils dénoncent un manque de moyen humain et matériel et veulent conserver leurs acquis sociaux. Leurs 5 jours et demi de congés supplémentaires ont, en effet, été pointés du doigt par la cour des comptes. Mais selon la CGT, aucun dialogue avec la ville n’aurait été mis en place pour négocier. La dernière réunion remonterait au mois de novembre.

Les agents techniques de la ville dénoncent un manque de moyens humains et matériels, comme l’explique Jean-Michel Opart, délégué départemental CGT service public Pas-de-Calais :

La CGT appelle à manifester à l’occasion du mouvement national du 22 mai.

X
X