Une troisième personne a été interpellée et placée en garde à vue après les dégradations survenues ce week-end au jardin public de Saint Omer. Le week-end dernier, le pont des mariés et trois panneaux ont été incendiés. Deux personnes avaient été interpellées dans la foulée, puis relâchées. Au total, selon nos confrères de la Voix du Nord, une dizaine de personnes seraient impliquées dans cet acte de vandalisme.


X
X