Trois ans d’emprisonnement dont deux avec sursis probatoire pour un homme accusé de violences habituelles sur sa compagne, ça se passe cette semaine au Tribunal de Saint-Omer. Les faits se sont déroulés à Audruicq de décembre 2019 à novembre 2020. Pendant des mois, l’homme boit beaucoup et très régulièrement. Et à chaque fois, le schéma se répète : il est violent envers sa compagne, il fait peur à ses enfants. Ils rapportent les bleus sur leur mère, sa dent cassé, les coups de poings, les coups de boule. L’homme est déjà connu de la justice.

X
X