François Decoster aux côtés de son premier adjoint, Frédéric Sablon, n'ont pu que constater les dégâts. (© deltafm)

Désolant. C’est le mot après la découverte des dégradations perpétrés la nuit dernière dans le jardin public de Saint-Omer. Le fameux « pont des mariés » a été détruit, de nombreux massifs fleuris brûlés et du mobilier dégradé. Dans un long message, le maire de Saint-Omer, François Decoster, crie sa colère face à ces actes totalement gratuits.

Les deux auteurs des faits ont été identifiés et placés en garde à vue. Ils devront répondre de leurs actes devant la Justice. 


X
X