Me Delozière et Me Lenoir

Les avocats dénoncent la reforme des retraites qui vise à faire cotiser les robes noires au régime général. Sauf que la profession a un régime autonome, qu’elle finance elle même et sans argent public. Les avocats ont d’ailleurs une trésorerie qui assure le versement des retraites pour plusieurs décennies. La profession est vent debout contre cette réforme qui va multiplier par 2 leur cotisation et voir baisser leurs pensions

A ce jour, les avocats ont leur propre régime, il est autofinancé, il n’y a pas d’argent public et la trésorerie garantit les pensions pour de nombreuses années. Un régime en sursis comme nous l’explique le prochain bâtonnier de Saint-Omer, Me Jean-Sébastien Delozière :

La cotisation retraite passerait de 14 à 28% . Les avocats sont vent debout et entendent bien maintenir leur régime autonome. S’il faut encore battre le pavé, les robes noires sauront se mobiliser. Me Guy Lenoir, l’actuel bâtonnier :

Autre inquiétude des avocats : au 1er janvier, les tribunaux d’Instance et de Grande Instance disparaissent pour laisser place à des tribunaux judiciaires. Cela implique des changements dans les procédures et que les avocats ignorent encore à 6 semaines de l’échéance.

X
X