En 2018, on avait arraché près de 25 tonnes de matière fraîche. Cette année, une soixantaine de kilo seulement ont été arrachés.

Dans le marais audomarois, la jussie est toujours présente, mais sous contrôle.

On vous a parlé de cette plante invasive apparue dans le marais il y a quelques années. Une plante qu’il faut surveiller : son expansion est très rapide et dans le sud de la France, elle a déjà recouvert certains cours d’eau ou prairie. Les agents du Parc naturel régional sont donc particulièrement vigilants et ils surveillent régulièrement de possibles nouvelles stations de jussie. En 2018, une grosse opération a été menée pour la contenir. On avait arraché près de 25 tonnes de matière fraîche. Aujourd’hui, elle est toujours présente mais sous contrôle. Cette année, une soixantaine de kilo seulement ont été arrachés.

Et pour l’instant, si elle n’est pas encore éradiquée dans le marais, elle est au moins sous contrôle. Matthieu Lorthiois, du parc naturel régional.

On vous rappelle que si vous voyez de la jussie dans le marais, vous n’avez pas le droit de la manipuler. Il faut prévenir le parc naturel régional des caps et marais d’opale.

X
X