Le maire de Saint-Omer refuse d’accorder son parrainage à un candidat mis en examen. Pour François Decoster, “la France mérite autre chose qu’une campagne centrée sur les feuilletons judiciaires”. Le maire de Saint-Omer ne précise pas pour le moment s’il soutient un autre candidat.

Après l’annonce d’une probable mise en examen du candidat de la droite à la présidentielle, le maire de Saint-Omer a réagi hier : il refuse d’accorder son parrainage à François Fillon. François Decoster :

X
X