L’année 2020 a été une dure année pour tout le monde, et la justice ne fait pas exception. Entre la grève des avocats, les confinements et couvre-feux, les procès importants comme celui de Redoine Faïd, le tribunal de Saint-Omer a traversé une année particulière. L’année 2020 a en tout cas vu la fin des travaux de l’édifice. En 2021, plusieurs changements sont prévus, comme la mise en place du bracelet anti-rapprochement, pour lutter contre les violences conjugales.

Ces 12 derniers mois ont vu s’enchaîner le mouvement de grève des avocats, des couvre-feux, des confinements, des procès compliqués aux Assises, comme celui de Redoine Faïd, ou celui du meurtre du petit Yanis. Malgré tout, 2020, c’est aussi l’année de la fin des travaux au tribunal. Sylvain Mahéo, le président :

En 2021, plusieurs projets vont venir rythmer l’année : la transformation numérique, plus de proximité, ou encore, pour lutter contre les violences conjugales, sujet toujours important sur notre territoire, la mise en place du bracelet anti-rapprochement :

Le tribunal a pour projet d’opérer un virage écolo également.

X
X