Charlotte apprend les terminaisons du premier groupe à Valentina et Ulyana. (© Delta fm)

Près de trois mois que la guerre entre l’Ukraine et la Russie a démarrée et la solidarité envers les réfugiés ne désemplit pas.

A Saint-Omer, des cours de français sont même donnés pour leur permettre de s’intégrer plus facilement, grâce à l’aide de la Croix-Rouge.

Reportage Delta FM

 

 

 


X
X