3ème et dernier jour du procès de cet homme de 27 ans accusé de coup mortel sur son beau-père. C’était en mars 2015 dans l’appartement de la victime, rue d’Arras à Saint-Omer. C’est pour protéger sa mère des coups de son concubin que l’accusé dit avoir maitrisé celui-ci par une clé de bras. La victime va décéder d’asphyxie 2 jours plus tard.

La violence, c’est ce qui règne dans cette famille recomposée. Hier, la personnalité de Sullivan et celle de son beau père ont fait l’objet des débats. Compte rendu d’audience :

X
X