Dernier jour du procès du couple audomarois, jugé aux assises de Saint-Omer pour torture et séquestration. Hier, ils ont reconnu les faits, avoir enfermé Emeline pendant 3 jours dans le cellier de leur appartement de Saint-Omer. Elle a subi les pires sévices : des clous plantés dans ses jambes. C’est la jalousie qui a alimenté cette violence, une jalousie sans aucun fondement reconnaissent les accusés, un couple addicte à l’alcool et aux médicaments. Un couple en conflit permanent et dont Emeline a servi de bouc émissaire pour leur permettre de vider leur colère.

Le procès a débuté jeudi et c’est hier que les accusés ont pu s’exprimer. Un psychologue a dépeint ce couple comme étant “explosif “. Compte-rendu d’audience :

Ils encourent 20 ans de prison. Le verdict sera rendu en fin de journée.

X
X