Deux jeunes hommes condamnés ce mardi au tribunal de Saint-Omer à 8 et 10 mois de prison avec sursis. Au mois de mai dernier, ils se sont battus à deux contre un autre jeune homme. Une rixe violente.

Nous sommes au mois de mai dernier, sur la place Foch de Saint-Omer, quelques jours après le début du déconfinement. Ces deux jeunes hommes sympathisent avec un troisième, qu’ils ne connaissent pas. L’alcool coule à flot, ils boivent des verres ensemble, chahutent pendant une heure. Ils jouent à se pousser, font des courses de vélo, sans animosité selon eux. Vers 3h du matin, l’ambiance se tend. La victime décide de reprendre son vélo et de partir. Mais les deux autres ne l’entendent pas de cette oreille et, alors qu’ils s’approchent de lui pour l’en empêcher, la victime tombe, déséquilibré et est roué de coups. Des coups de poings au visage notamment. Le bilan : 2 mois d’incapacité totale de travail et une fracture de la mâchoire avec des séquelles encore aujourd’hui.

Seul l’un des deux accusés s’est présenté au tribunal ce mardi. D’origine roumaine, le second est reparti en Roumanie. A la barre, l’accusé présent est assez vague sur les raisons de cette bagarre. Tous très alcoolisés, leurs souvenirs sont flous. Mais la vidéosurveillance atteste de la violence de cette rixe. Le procureur a requis 10 mois de prison avec sursis pour chacun des deux accusés.

L’homme présent au tribunal a donc écopé de 8 mois avec sursis, l’accusé absent lui, de 10 mois avec sursis.

X
X