A Saint-Martin-Lez-Tatinghem, les activités des clubs de tir seront rassemblées au stand de tir Michel-Dumont. Le stade Jean Lengagne sera rénové en salle associative. (© Delta FM)

Le préfet du Pas-de-Calais, Louis Le Franc, est venu en visite à Saint-Martin-Lez-Tatinghem. L’occasion notamment de revenir sur la fusion des communes de Saint-Martin-au-Laërt et de Tatinghem. Le département du Pas-de-Calais est celui qui compte le plus de communes : 890 au total.

Louis Le Franc, le préfet du Pas-de-Calais, est venu visiter la commune de Saint-Martin-Lez-Tatinghem la semaine dernière. Au programme : les travaux de la place du rivage, les problématiques liées au marais et le rassemblement de certaines activités qui faisaient doublon dans la commune, comme ça a été le cas pour le tennis de table ou les arts martiaux. Prochainement, ce sont les activités de tir qui seront rassemblées en un même lieu.

Une mutualisation rendue possible par la fusion de Saint-Martin-au-Laërt avec Tatinghem, qu’a tenu à souligner le préfet du Pas-de-Calais Louis Le Franc.

Le département du Pas-de-Calais est celui qui compte le plus de communes : 890 au total. Pour Bertrand Petit, cette fusion a eu de nombreux avantages.

Le transfert des activités de tir de Tatinghem permettra de transformer le local du stade Jean-Lengagne en salle associative.

 

X
X