Hier, le tribunal administratif de Lille avait validé l’arrêté municipal pris ce week-end. Le tribunal qui avait été saisi par un collectif de bénévoles opposés à ce démantèlement. Le camp était à cheval sur les communes de Tatinghem et Longuenesse et abritait une quarantaine de migrants. Le préfet du Pas de Calais a décidé “d’accorder le concours de la force publique aux maires concernés”. Une proposition de mise à l’abri a été proposée au préalable par l’Etat aux migrants présents sur le site. Les forces de l’ordre sont intervenues ce matin. Un engin de chantier est venu détruire toutes les cabanes.

Le camp de migrant de Tatinghem a été démantelé ce matin, déploiement de forces de l’ordre mais les migrants avaient déjà quitté les lieux. Les explications :

X
X