Dans le cadre du pôle mère-enfant, le cas est particulier.

Depuis lundi, il est nécessaire d’avoir un pass sanitaire pour se rendre dans de nombreux endroits. c’est notamment le cas pour aller à l’hôpital dans le cadre de consultations ou d’hospitalisations programmées. A l’hôpital d’Helfaut, les règles sont particulières dans le cadre du pôle mère-enfant. On fait le point.

Pour commencer, on peut déjà rappeler que le pass sanitaire ne concerne pas les mineurs actuellement. Ensuite, pour se rendre à l’hôpital d’Helfaut : deux cas de figure. Soit vous venez en tant que patient. Le cas échéant, le pass est nécessaire pour une hospitalisation ou un soin programmé. Il est également obligatoire pour les consultations. Soit vous venez en tant que visiteurs ou accompagnants : il est obligatoire (sauf pour les accompagnants des personnes vulnérables).

Dans le cadre du pôle mère-enfant, le cas est particulier. Le pass sanitaire est obligatoire pour les consultations de gynéco-obstétrique ou les hospitalisations programmées. Au niveau des consultations, les accompagnants ne sont pas autorisés, sauf pour les échographies de suivi de grossesse et dans ce cas, le pass sanitaire est aussi obligatoire. Pour les urgences gynécologiques et obstétricales et pour les accouchements, le pass sanitaire n’est pas exigé, ni pour la patiente ni pour son accompagnant dans le cas d’un accouchement. Pour les séjours en gynécologie ou maternité, l’accompagnant a besoin d’un pass sanitaire, les autres visiteurs ne sont pas autorisés. Et enfin, en pédiatrie-néonatalogie, le pass sanitaire est obligatoire pour l’accompagnant en consultation, en hospitalisation aussi, sauf urgence.

Vous aurez plus de détails auprès du centre hospitalier de la région de Saint-Omer.

X
X