Dans les villages, on sait prendre des initiatives. A l’exemple de Pihem, qui a fait construire 4 logements sociaux sans passer par un bailleur social. C’est la commune qui a tout géré et les habitations lui appartiennent. Faire appel à un bailleur, ça voulait dire céder le terrain gratuitement, et le conseil s’y est refusé. Pihem, c’est à peine 1 000 habitants qui, grâce à cet engagement, agrandit son patrimoine immobilier, sans s’endetter, et va accueillir de nouveaux habitants car les logements sont déjà loués.

Avec ses propres moyens financiers, la petite ville a fait construire 4 maisons en centre-ville. 4 habitations en plein cœur du village, inaugurées ce week-end et qui sont dédiées au logement social. Elles seront louées et c’est la municipalité qui gère. Cela peut paraitre étonnant, mais le maire Jean-Claude Coyot a une bonne explication :

Crée il y a quelques mois, le city stade a été inauguré ce week-end. Un équipement pour les jeunes, réalisé grâce à des subventions. Un city stade utilisé aussi par les écoliers. Et puisqu’on parle de l’école, le village a amélioré la sécurité aux abords de l’établissement :

X
X