Le Marais, un site essentiel qu'il faut protéger. (© Maison du Marais, illustration)

Ce 2 février, c’est la journée mondiale des zones humides. Une journée qui concerne forcément le marais audomarois, un site labellisé Ramsar depuis 2008. De nombreuses animations sont donc programmés pour permettre au plus grand nombre de comprendre les enjeux et l’importance de ces milieux si particulier.

C’est un milieu essentiel pour l’environnement, un milieu qu’il faut préserver mais aussi un milieu un peu mal connu… Pour y remédier, ce sont donc 17 animations gratuites qui sont organisées au cours de ce mois de février. Ça commence donc avec la soirée de lancement ce mercredi 2 février… Un ciné-débat est organisé à la Maison du Mais : “Zones Humides, un présent retrouvé”, suivi d’un moment d’échange.

Ensuite, les animations vont s’enchaîner régulièrement au cours des jours qui suivent. Plusieurs “Fermes ouvertes” sont organisées, pour mettre en avant quelques agriculteurs qui s’engagent pour l’avenir du marais. On va par exemple rencontrer des agriculteurs expérimentateurs, d’autre en transition, des éleveurs aussi ou encore des producteurs de chou-fleur, une filière historique du marais. Dans le même thème, le centre de formation agricole Le Doulac ouvrira ses portes le 23 févier.

En parallèle, la LPO propose plusieurs sorties découvertes pour découvrir les oiseaux en hiver au niveau de la réserve naturelle du romelaëre, de l’étang des Ballastières ou du sentier du Lansbergue. Tout ce programme s’achèvera avec la soirée de clôture, le mardi 1er mars, organisé au Moulin à Café, avec une conférence-débat.

Toutes les animations sont gratuites. Les places sont limitées, il est donc nécessaire de s’inscrire. Plus d’informations sur le site du Pays de Saint-Omer


X
X