La reprise d’Arjowiggins est proche ! Un projet sérieux est sur les rails : un industriel européen, associé à un partenaire local, souhaite reprendre partiellement la papeterie de Wizernes. Mais le groupe Sequana, propriétaire de l’usine, ne semble pas ouvert au dialogue pour vendre le site. Les élus locaux, exaspérés par ce blocage après des années de travail sur ce dossier et en étant aujourd’hui si près du but, en appellent à l’Etat pour débloquer la situation.

Le dialogue est très difficile avec le groupe Sequana, propriétaire du site, qui ne voit pas d’un très bon œil la réouverture de l’usine par un concurrent et ne favorise pas la vente. Le président de l’agglomération audomaroise, François Decoster, en appelle à l’Etat pour débloquer la situation :

La CGT est de son côté convaincue depuis le début que le groupe ne veut pas vendre et fait tout pour bloquer les différents projets de reprise. Pour le prouver, le syndicat a demandé une perquisition au siège de Sequana. Perquisition qui a été accordée par le tribunal et qui a été faite hier. Les résultats sont attendus dans les prochains jours.

X
X