Les syndicalistes réclament l’annulation de la sanction concernant la journée de travail retirée, ils demandent aussi à être reçus par le directeur interrégional (© K. Delplace - Delta FM)

Ils étaient quelques-uns à manifester ce matin et à bloquer les portes du centre pénitentiaire. Un rassemblement pour dénoncer une nouvelle fois leurs conditions de travail… Mais aussi et surtout pour réclamer un peu de soutien de la part de leur direction. Ils n’ont pas apprécié l’attitude de cette dernière suite à l’agression de surveillants il y a quelques semaines. Le lendemain de cet incident, une partie du personnel a manifesté pendant une heure en demandant à voir les responsables de la prison. La direction a retiré aux agents une journée de travail pour cette action.

Didier Fumery et Yannick Lefebvre, surveillants syndiqués à la CGT et à l’UFAP-UNSA, demandent l’annulation de cette sanction. Mais surtout, ils reprochent au directeur de ne pas avoir soutenu le personnel suite à cette agression :

X
X