Armelle Antier est l’une des sept artistes du Clea (contrat local d’éducation artistique) en résidence sur le territoire audomarois pendant quatre mois.

Les femmes ont des barbes et les hommes des cheveux longs ! Voilà comment résumer l’œuvre finale de cette action menée au Fort-Maillebois. Les habitants du quartier ont été invités à participer à des séances de dessin un peu particulières. Installés sur la pelouse face à la résidence des Merles, ils ont dessiné des portraits. Leurs œuvres ont été accrochées sur le mur d’un garage, mais pas vraiment comme on peut l’imaginer. Les visages des uns ont été découpés et collés sur les corps des autres. Ou alors des accessoires ont été ajoutés. Bref, au détour de cette fresque étonnante, les habitants s’arrêtent, observent et posent des questions.

Et, bien souvent, ils tombent sur Armelle Antier, artiste en résidence sur le territoire audomarois.

 

L’œuvre continuera d’évoluer comme les habitants l’entendent et reste ouverte à qui veut se refaire le portrait.


X
X