Suite à l’agression de deux surveillants de la prison de Longuenesse hier matin par un détenu particulièrement à surveiller, le personnel s’est rassemblé ce matin dès 8h15 pendant une heure et demie. Les agents ont débrayé pour faire savoir leur mécontentement. Un rassemblement qui n’a pas plu à l’administration qui aurait décidé d’enlever une journée de paye à l’ensemble du personnel gréviste. Les syndicats ont donc demandé audience auprès de la sous-préfète.

Les surveillants du centre pénitencier de Longuenesse se sont mobilisés ce matin suite à l’agression de deux de leurs collègues hier matin par un détenu. Explications :

X
X